Publié le 02 avr. 2024

Grille des salaires Syntec des consultants : tout ce qu'il y a à connaître

Plongez dans les rouages de la convention collective Syntec pour les consultants, découvrez ses avantages, sa hiérarchisation des postes et les perspectives d'évolution salariale dans le monde du consulting en France.

Droit du travail
Fiches de paie

Introduction

Dans le secteur du consulting, la convention collective nationale (CCN) Syntec est souvent appliquée par les entreprises. Il est donc essentiel pour un consultant d'être informé sur la grille des salaires en vigueur au sein de cette branche. Dans cet article, nous allons définir la CCN Syntec, mais aussi décrypter et expliquer les différents éléments qui composent la grille salariale des consultants de cette CCN.

Petit point sur la convention collective nationale Syntec

La convention collective nationale Syntec, qu'est-ce que c'est ?

La convention collective Syntec est le texte de référence qui régit les relations entre les employeurs et les salariés des bureaux d'études techniques, cabinets d'ingénieurs-conseils et sociétés de conseils. Il s'agit d'un document essentiel qui concerne près de 910 000 salariés et 80 000 entreprises en France métropolitaine. Elle porte le numéro 1486 et est également connue sous la brochure 3018.

Le champ d'application de la convention collective Syntec

Cette convention s'applique aux entreprises dont l'activité relève des domaines suivants :

Les entreprises concernées sont celles exerçant une activité de nature intellectuelle, particulièrement dans les secteurs du génie civil, génie industriel, architecture, informatique et électronique.

À noter :

Les entreprises situées en France métropolitaine sont soumises à la convention collective Syntec. En revanche, les entreprises situées dans les départements et territoires d'outre-mer appliquent des accords spécifiques adaptés à leur contexte local.

Les principaux avantages accordés par la convention collective Syntec

Les salariés des entreprises relevant de cette convention collective bénéficient de nombreux avantages par rapport à ceux du droit commun. Parmi ces derniers, on peut citer :

La grille salariale

Les grilles de rémunération prévues par la convention collective Syntec sont souvent plus avantageuses que celles des autres secteurs. Les salariés de ces entreprises ont donc généralement un salaire minimum supérieur au SMIC.

Les congés payés

Les salariés ayant acquis 24 jours ouvrables de congés ont droit à une majoration de 10% de leur durée totale de congés acquis. Cette majoration s'applique également aux jours de RTT (Réduction du Temps de Travail) non pris.

Le préavis en cas de démission ou de licenciement

La durée du préavis varie selon l'ancienneté du salarié et sa position dans la hiérarchie de l'entreprise. En général, les préavis sont plus longs que ceux prévus par le Code du travail.

Les primes

Plusieurs types de primes sont prévues par la convention collective Syntec, notamment :

Réduction du temps de travail pour les femmes enceintes

Les femmes enceintes bénéficient d'une réduction de leur temps de travail à partir du 7e mois de grossesse, à raison d'une heure par jour.

La négociation collective au sein des entreprises concernées

En plus des dispositions de la convention collective Syntec, les salariés et les employeurs ont la possibilité de négocier des accords d'entreprise qui viennent compléter ou aménager les règles prévues par la convention.

Exemples d'accords pouvant être négociés :

La hiérarchisation des postes dans la CCN Syntec

Pour bien comprendre la grille des salaires Syntec des consultants, il est nécessaire de s'intéresser aux différentes catégories de personnel définies au sein de cette convention collective. En effet, chaque employé membre du Syntec doit être classé dans une position hiérarchique précise selon son rôle au sein de l'entreprise.

Les différents niveaux hiérarchiques

La CCN Syntec distingue six principales catégories hiérarchiques :

Au sein de chaque niveau hiérarchique, on retrouve également plusieurs échelons de salaire, qui correspondent au niveau d'expérience et de responsabilité du salarié :

Dans le cadre de cette hiérarchisation, les consultants sont généralement classés dans les niveaux V et VI en fonction de leur expertise et leur expérience.

La fixation des salaires minimaux garantis par la grille Syntec

Les salaires minimums garantis par la CCN Syntec sont déterminés, pour chaque niveau et échelon hiérarchique, sur la base d'un indice. Ces indices sont calculés à partir d'une rémunération annuelle brute exprimée en pourcentage du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) :

Ces indices servent de base pour déterminer les salaires minimaux pour chaque poste. Les entreprises doivent ainsi s'assurer que leur rémunération est conforme à ces minima. À noter que de nombreux éléments peuvent influencer le niveau d'indice, tels que la géographie du lieu d'exercice, le niveau de formation et l'expérience professionnelle acquise.

L'évolution des salaires des consultants Syntec

Le salaire d'un consultant appartenant au champ d'application de la CCN Syntec peut évoluer au fil du temps, sous différents aspects :

Anneaux d'accroissement individuels

Sur la base du système d'évolution annuelle, chaque salarié peut bénéficier d'une augmentation de salaire qui varie entre 0 et 12% selon les niveaux et échelons hiérarchiques.

Augmentation collective

La rémunération des consultants Syntec est également sujette à une évolution générale, en fonction du contexte économique et des progrès réalisés par l'entreprise. Les accords spécifiques au sein de l'entreprise peuvent aussi jouer un rôle dans cette augmentation collective.

Conclusion

Maîtriser la grille des salaires Syntec des consultants est essentiel pour tous les professionnels de ce secteur d'activité. Cela permet non seulement de s'assurer d'être correctement rémunéré, mais aussi de préparer son parcours professionnel en ayant conscience des différentes perspectives d'évolution que le Syntec offre en termes de salaires et de responsabilités professionnelles.

Articles similaires

Voici d'autres articles qui pourraient vous intéresser

30 avr. 2024

Loi des congés payés 2023 : Tout ce que vous devez savoir.

La loi des congés payés 2023 apporte plusieurs modifications visant à mieux adapter les règles à la réalité du marché du travail. Les principales modifications incluent l'uniformisation de la période de référence, le changement dans le calcul des jours de congés acquis, l'assouplissement des modalités de prise de congés et des mesures spécifiques pour certains secteurs d'activité. Employeurs et travailleurs doivent s'informer et s'adapter pour tirer le meilleur parti de ces changements.

Contrats de travail
Droit du travail
Saisie de temps

23 avr. 2024

Les meilleures méthodes pour gérer efficacement les congés payés dans une entreprise

Cet article fournit un guide complet sur les méthodes efficaces de gestion des congés payés dans une entreprise, couvrant de la planification anticipée à l'adoption de solutions technologiques pour faciliter ce processus. Il souligne l'importance d'une organisation optimisée et d'une communication fluide pour assurer le bien-être des salariés tout en maintenant une productivité élevée.

Ressources Humaines
Droit du travail
Contrats de travail

16 avr. 2024

Comprendre le calcul de l'indemnité de rupture conventionnelle

Cet article détaille le processus de calcul de l'indemnité de rupture conventionnelle, soulignant l'importance des facteurs tels que le salaire de référence, l'ancienneté, et les spécificités liées à la convention collective. Il offre un guide pratique pour naviguer dans les négociations de départ, assurant une compréhension claire des droits et des opportunités pour obtenir une indemnisation juste et consensuelle.

Gestion Financière
Droit du travail
Contrats de travail